Préparez vos vacances à La Réunion : L’ile vous attend !

A La Réunion, les paysages varient d’un kilomètre à l’autre, avec la magie d’un kaléidoscope. Et ils impriment leur rythme à une foule de microclimats, échelonnés au fil des pentes : il suffit de quelques minutes pour changer d’altitude et trouver, en toute saison, la température idéale. Il ne faut pas longtemps pour succomber au charme, puissant et subtil à la fois, de cette île à nulle autre pareille !

L’ARCHIPEL DES MASCAREIGNES
AGE : 3 MILLIONS D’ANNÉES
SITUATION : OCÉAN INDIEN
CIRCONFÉRENCE : 207 KM
POPULATION : 720 000 HABITANTS

Volcan jailli de l’océan Indien, La Réunion conjugue la séduction des mers tropicales à la splendeur grandiose des montagnes sauvages. Au sud, s’élève le piton de la Fournaise, doux monstre somnolent, son cratère actif entre régulièrement en éruption.
Au cœur de l’île, trois cirques majestueux forment un trèfle géant. Dominés par le piton des Neiges (3070 m), Mafate, Salazie et Cilaos offrent des paysages époustouflants : remparts vertigineux, plateaux quasi inaccessibles, où s’accrochent d’improbables hameaux, cascades insolentes d’impétuosité, flancs luxuriants, balafrés de ravines impénétrables et mystérieuses.
En redescendant sur la côte, le contraste est saisissant. Ici, la carte postale tropicale reprend ses droits. Les plages coralliennes, au sable blanc et doux, se déroulent au bord du lagon turquoise. D’autres étendent leur feston anthracite devant l’Océan libre et fougueux.
Au-delà de ses trésors naturels, il règne à La Réunion, entre des habitants originaires d’au moins trois continents, une harmonie humaine qu’aucun d’entre nous n’avait rencontrée ailleurs auparavant. La passionnante histoire du peuplement de l’île explique cette mosaïque réussie.
À l’image de sa population, la cuisine réunionnaise est merveilleusement métissée. Du restaurant gastronomique à l’omniprésent « camion bar », où grignoter sur le pouce, en toute convivialité, « bouchons » (raviolis chinois) et « samoussas » (amuse-gueule indiens). Et sans oublier, surtout, les gîtes et tables d’hôtes, qui mitonnent les plats à l’ancienne, sur un feu de bois d’acacia ou de filao. Le secret ? Les épices, bien sûr !

Cette montagne dans la mer, constitue un terrain de jeu exceptionnel pour les amateurs de sport nature. Pour les randonneurs du monde entier, l’île est une destination de choix avec ses trois cirques (notamment Mafate), son volcan et ses forêts à la flore enchanteresse.
Elle est d’ailleurs chaque année le théâtre grandiose de plusieurs grandes courses de montagne. La plus prestigieuse, le Grand Raid, enchaîne 8000 mètres de dénivelé positif et cinq crêtes à 2000 mètres d’altitude ! Les férus d’équitation les sillonneront à dos de Mérens  Sur la selle d’un VTT, c’est quelque 1500 Km de pistes de tous niveaux, labellisées par la Fédération Française de Cyclisme, qui s’offrent aux « bikers ».
Les montagnes réunionnaises réservent également bien des plaisirs aux amateurs d’activités à cordes, telles qu’escalade et alpinisme.
Mais La Réunion s’est aussi forgé une réputation mondiale pour les sports aériens, et notamment le vol libre. Ses nombreux sites, pour tous les niveaux, laissent le choix aux amateurs de parapente de voler en montagne, en plaine et surtout le long des remparts, point fort local. De plus, la pratique y est possible toute l’année.
Cet avantage, dû au climat, profite également aux plongeurs qui bénéficient en outre d’une eau claire et chaude, et d’une diversité de sites et de faune sous-marine exceptionnelle. La qualité des fonds autour de l’île en fait par ailleurs une destination très prisée pour la pêche au gros.
Enfin, La Réunion s’est imposée comme une référence dans l’univers du surf, grâce à la célèbre « gauche de Saint-Leu ». Véritable mythe, cette vague a même été le sujet de plusieurs thèses universitaires ! Incroyable, non ?